Ajoutez ce site à vos favoris Page d'accueil Plan du site Contactez-nous Recommander ce site Identifiez-vous Retrouvez notre fil info RSS
 
Espoir en tête L'action nationale des Rotariens français en faveur de la recherche sur le cerveau
 
 
 
 
 

Partenariat avec la FRC

 

FRC logo 2016

   

Convention entre l'Association « Espoir en tête » et la FRC.

 

Une convention lie l'Association « Espoir en tête » (A.E.E.T.) et la Fédération pour la Recherche sur le Cerveau (FRC). Signée le 11 janvier 2014 par les présidents respectifs dans sa troisième version renouvelée, elle formalise le partenariat entre les deux entités.

 


De gauche à droite : Jean-Marie Laurent, président de la FRC, et Michel Dutruge, gouverneur 2013-2014 du Rotary district 1770, past président d'Espoir en tête.

 

 

 

La FRC apporte à « Espoir en tête » l'expertise bénévole de son Conseil scientifique sur la base des réponses aux appels d'offres exceptionnels lancés - toujours bénévolement - par la FRC en vue de la sélection de plusieurs projets de recherche sur le cerveau, le système nerveux et leurs pathologies.

 

Ces projets doivent  répondre aux attentes d'« Espoir en tête », à savoir ne comporter que du financement de matériel de recherche, à l'exclusion de tout salaire ou prestation de services.

 

Chaque dossier de candidature est ensuite examiné par le Conseil scientifique de la FRC, auquel assistent en la circonstance, le ou les représentants proposés par « Espoir en tête » et agréés par la FRC.

 

Le Conseil scientifique classe les dossiers qu'il a retenus par ordre de priorité. Après approbation par le Conseil d’administration de la FRC et agrément de la part d'« Espoir en tête », cet ordre de priorité détermine les projets qui sont en définitive subventionnés en fonction du montant des sommes disponibles pour chaque opération périodique « Espoir en tête ».

 

La FRC s’engage par ailleurs à promouvoir l'action d'« Espoir en tête », grâce aux moyens médiatiques dont elle dispose, afin de valoriser le rôle de service des Rotariens français dans l’aide à la recherche sur le cerveau, le système nerveux et leurs pathologies.

 

 

La Fédération pour la Recherche sur le Cerveau.

   

Née en 2000, la Fédération pour la recherche sur le cerveau (FRC) collecte des fonds qui sont ensuite versés à des programmes de recherche transversaux et pluridisciplinaires sur le système nerveux et les maladies neurologiques.

 

 

Origine

 
La FRC a été créée à l’initiative de six associations et fondation de patients reconnues d’utilité publique : Association France Alzheimer, Fondation Française pour la  Recherche  sur  l’Épilepsie,  Association  France  Parkinson, Association pour  la  Recherche  sur  la  Sclérose  Latérale Amyotrophique,  Fondation  pour l'Aide  à  la  Recherche  sur  la  Sclérose  en  Plaques et Union Nationale de Familles et Amis de Personnes Malades et/ou Handicapées Psychiques.

 

Six associations ont rejoint les membres fondateurs avec le statut d’ « association partenaire » : Amadys (dystonies), Aramise (atrophie multisystématisée), ARTC (tumeurs cérébrales), France AVC (accidents vasculaires cérébraux), Huntington France (chorée de Huntington), la Fondation motrice (paralysie cérébrale) et de la santé mentale.

 

 

Raison d'être

 
Aujourd’hui un français sur dix est confronté à une maladie du cerveau. En effet, 1,5 million de personnes sont atteintes par l’une des pathologies représentées par les cinq membres fondateurs de la FRC, et leur entourage proche est estimé à près de 6 millions de personnes. Si ces maladies touchent toutes les catégories de populations, en termes d’âge comme d’un point de vue social, plusieurs d’entre elles sont néanmoins plus fréquentes chez les personnes âgées. Compte tenu du vieillissement de la population française, le développement de traitements pour ces pathologies représente un véritable enjeu de santé publique aux conséquences économiques et sociales considérables pour les générations actuelles et surtout futures.

 

 

Objectifs

 
La mise au point de nouveaux traitements passant par une meilleure compréhension du fonctionnement et des dysfonctionnements du cerveau, la FRC s’est fixée trois objectifs prioritaires :

• favoriser la transversalité de travaux de recherche sur le cerveau, par opposition à la sectorisation par pathologie habituellement pratiquée ;
• accroître les ressources financières affectées à la recherche en ce domaine, actuellement insuffisantes au regard de l’enjeu représenté par les maladies neurologiques ;
• mieux se faire entendre des pouvoirs publics en parlant au nom de toutes les associations partageant son analyse et son action.

 

 

Fonctionnement

 
Par la contribution de ses donateurs, mais également par les actions de ses partenaires et par l’engagement sur le terrain d’associations, clubs et organisations diverses, la FRC participe au financement de programmes de recherche transversaux et pluridisciplinaires sur le cerveau et le système nerveux. Chaque année un ou plusieurs appels d’offres organisés par le conseil scientifique de la FRC attribuent des financements à des unités de echerche de toutes régions.

 

A cet effet, la FRC s'est dotée d'un conseil scientifique et d'un conseil d'administration.

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Dernière modification : 22/09/2017