Ajoutez ce site à vos favoris Page d'accueil Plan du site Contactez-nous Recommander ce site Identifiez-vous Retrouvez notre fil info RSS
 
Espoir en tête L'action nationale des Rotariens français en faveur de la recherche sur le cerveau
 
 
 
 
 
 

Les matériels de recherche financés

 

 

 
Depuis l'origine, Espoir en tête des Rotariens français a remis très exactement 7 680 910 € à 44 projets de recherche sur le cerveau.
  

 

 

 

 
 
Matériels de recherche financés par la collecte "Rotary - Espoir en tête" de la Saison 9 (4 février 2014) pour un total de 1 075 707 € :
 
  • CABOCHE Jocelyne, Institut de Recherche en Biologie Intégrative, Université Pierre & Marie Curie, 9 quai Saint Bernard, 75005 Paris, 162 707 € : équipement nécessaire à l'imagerie du métabolisme cérébral chez le petit animal en fluorescence et en bioluminescence.
  • BARON Anne, CR-ICM, Hôpital de la Salpêtrière, 91 bd de l'Hôpital, 75013 Paris, 195 000 € : microscope confocal inversé de type “spinning disk” pour imagerie en temps réel à haute résolution pour l’étude dynamique des processus neurodégénératifs.
  • LEVI Sabine, Institut du Fer à Moulin, 17 rue du Fer à Moulin, 75005 Paris, 195 000 € : microscope STORM/PALM 3D pour imagerie en super résolution pour révéler les mécanismes subcellulaires et moléculaires impliqués dans le développement cortical et la plasticité du système nerveux.
  • BLADER Patrick, Centre de Biologie du Développement, Université Paul Sabatier, 118 route de Narbonne, 31062 Toulouse Cedex 09, 195 000 € : microscope confocal équipé de la technologie « Spinning Disk » pour l'analyse in vivo du développement et fonction du système nerveux.
  • CREST Marcel, Centre de Recherche en Neurobiologie-Neurophysiologie de Marseille, Faculté de Médecine, Campus Nord, bd Pierre Dramard, CS 80011, 13344 Marseille Cedex 15 : 195 000 €, spectromètre de masse hybride Q-Orbitra pour protéomique des canaux ioniques dans les pathologies du système nerveux.
  • MORIN Xavier, Institut de Biologie de l'Ecole Normale Supérieure, 46 rue d'Ulm, 75005 Paris, 133 000 € : microscope de type spinning disk pour l’étude dynamique du développement du cerveau.
 
 

Matériels de recherche financés à la suite de l'appel d'offres "Espoir en tête - saison 8 2013" pour un total de 979 054 €

 

Suliann BEN HAMED - Centre de Neuroscience Cognitive - Lyon.

97 000 €

Plate-forme  multimodale  lyonnaise  pour  l’investigation  des  fonctions cognitives par IRMf.

 

Jean-Louis BESSEREAU - Université Claude Bernard - Lyon 1 - Villeurbanne.

200 000 €

Analyse génétique de la synapse normale et pathologique.

 

Fréderique BONNET-BRILHAULT - CHRU - Tours.

156 694 €

Exploration neurophysiologique, en laboratoire et en condition écologique, des perturbations cognitivo-émotionnelles des troubles neuropsychiatriques.

 

Marco CANEPARI – Institut des Neurosciences de Grenoble.

163 000 €

Imagerie  simultanée  à  haute  résolution  du  potentiel  de  membrane  et calcique : une méthode unique d’étudier les channelopathies du cerveau.

 

Louis MAILLARD - Centre de recherche en automatique - Nancy.

171 000 €

Étude des mécanismes cérébraux de la perception des visages chez l’homme à  partir  d’enregistrements  intra-cérébraux  de  neurones  individuels  et  de populations de neurones.

 

Jean-Luc PUEL - Institut des Neurosciences - Montpellier.

191 360 €

Stimuler les recherches sur les neuropathies et les mitochondriopathies avec la microscopie électronique en transmission tridimensionnelle.

 

 

Travaux financés par la collecte "Espoir en tête - Saison 7"
du 26 janvier 2012.

 

Le Conseil scientifique de la FRC a retenu 7 projets
pour un montant de 1 095 550 € : voir la liste complète.

 

BARBEAU Emmanuel, Cerlo / Université de Toulouse / CNRS UMR 5549 / Toulouse

http://cerco.ups-tlse.fr/~barbeau/

Matériel : amplificateur pour microélectrode à 32 canaux.

Travaux menés : pouvoir enregistrer quelques neurones seulement chez le patient épileptique.

112 000 €

 

CHELLY Jamel, Institut Cochin, Paris http://cochin.inserm.fr/la_recherche/departements/gd/equipe-chelly

Matériel : nouvelle génération de séquenceurs à haut débit.

Travaux menés : génétique moléculaire des maladies neurodéveloppementales responsables de déficience mentale et d’épilepsie.

150 000 €

AOE7 - Jamel CHELLY - Rapport Financier.pdf

DEL BENE Filippo, Institut Curie - Paris

http://ugbdd.curie.fr/en/article/00665-neuronal-circuit-development

Matériel : MOM (Movable Objective Microscope)

Travaux menés : dissection optogénétique du fonctionnement et du développement des circuits neuronaux.

200 000 €

AOE7 - Filippo DEL BENE - Rapport Financier.pdf

 

EMILIANI Valentina, Université Paris Descartes, Paris.

http://app.parisdescartes.fr/cgi-bin/WebObjects/Labs.woa/wa/showInfoLabo?cle=20101676

Matériel : poste d'électrophysiologie et laser impulsionnel.

Travaux menés : contrôle spatiotemporel de l’activité neuronale par excitation mono et biphotonique mise en forme au moyen de l’holographie digitale.

197 550 €

 

FAURE Philippe, Université Pierre et Marie Curie, Paris.

http://www.upmc.fr/fr/recherche/pole_4/pole_vie_et_sante/neurobiologie_des_processus_adaptatifs_umr_7102.html

Matériel : Équipement nécessaire à l’enregistrement d’activité électrophysiologique chez des animaux éveillés.

Travaux menés : approches intégrées d'étude de pathologies du système nerveux central chez l'animal.

150 000 €

AOE7 - Philippe FAURE - Rapport Financier.pdf

 

MONTALDO Gabriel, Institut Langevin, Université Paris VII, Paris.

http://www2.cnrs.fr/presse/communique/2223.htm?debut=8&theme1=4

Matériel : imagerie ultrasonore ultrarapide et ultrasensible.

Travaux menés : étude de l'épilepsie par traitement d'images de microvascularisation.

126 000 €

 

VENANCE Laurent, Centre Interdisciplinaire de Recherche en Biologie, Collège de France, Paris.

http://www.college-de-france.fr/site/en-cirb/venance.htm#|m=1242117232168|p=../en-cirb/venance.htm|

Matériel : Microscope biphotonique nouvelle génération

Travaux menés : physiopathologie de la dopamine dans le traitement des informations corticales et thalamiques dans les ganglions de la base.

160 000 €

 
Les fonds ont été remis le 13 juin 2012 à Paris.
 

Travaux financés par la collecte "Espoir en tête - Saison 6"
du
23 novembre 2010.

 

Le Conseil scientifique de la FRC a retenu 5 projets : détails.
 
Les fonds ont été remis le 15 juin 2011 à Bordeaux.
 
 
Vidéo de la cérémonie de remise :
 
Interview des cinq chercheurs :
 
Porteur du projet : Alain CHEDOTAL - Institut de la Vision – Paris
« Cartographie tridimensionnelle des projections axonales dans le système nerveux en condition normale et pathologique ».
Budget demandé : 172 771.53 €. Budget total du projet : 172 771,53 €.
Matériel à acquérir : un ultramicroscope LV SY UMBAS.
Article "A Simple Method for 3D Analysis of Immunolabeled Axonal Tracts in a Transparent Nervous System" écrit par Alain CHEDOTAL et collègues, où le financement de cet ultramicroscope est rappelé "The ultramicroscope was purchased with a grant from the Fédération pour la Recherche sur le Cerveau (FRC, Programme espoir en tête, Rotary)."
 
Porteur du projet : Stéphane DIEUDONNE - Institut de Biologie de l’Ecole Normale Supérieure (IBENS) – Paris
« Stimulation et enregistrement optique des circuits cérébraux sains et pathologiques ».
Budget demandé : 195 079,20 €. Budget total du projet : 239 000 €
Matériel à acquérir : deux lasers TiSa femtoseconde (constituant la source lumineuse pour l’excitation biphotonique).
 
Porteur du projet : Philippe DJIAN – Institut des Neurosciences des Saints-Pères – Paris
« Un microscope confocal de nouvelle génération pour l’Institut des neurosciences des Saints-Pères ».
Budget demandé : 200 000 €. Budget total du projet : 240 000 €
(20 000 € IFR 95 – 20 000 € BQR UFR 2010).
Matériel à acquérir : un microscope confoncal LSM 710.
 
Porteur du projet : Marc LANDRY – Institut Magendie – Bordeaux
« Développement des techniques de cryopréparation pour l'étude de pathologies neuronales en microscopie électronique ».
Budget demandé à la FRC : 182 000 €. Budget total du projet : 376 000 €
(194 000 € région Aquitaine).
Matériel à acquérir : un ultra microtome, un automate de cryo-substitution et un automate de congélation rapide en haute pression.
 
Porteur du projet : David LAPLAUD - Faculté de Médecine – Nantes
« Caractérisation des lymphocytes T infiltrant et de leur interaction avec l'environnement local dans le système nerveux central de patients ayant une sclérose en plaques »
Budget demandé : 146 562 €. Budget total du projet : 210 000 €
Matériel à acquérir : un laser Arcturus, appareil qui combine la capture laser par infra-rouge et la coupe laser par UV sur une seule plateforme.
 

Travaux financés par la collecte

"Espoir en tête - Saison 5" du 17 novembre 2009.

 

Remise des chèques aux chercheurs lauréats

le 31 mai 2010 à Lyon

 

Voir article du Rotary francophone.

 

 

Sur proposition du Conseil scientifique de la FRC, la liste des projets financés est la suivante. 

 
  • Alexis BRICE, INSERM UMR S-975 UMR 7225 PARIS, 200 000 €.
    Système de microdissection laser (LEICA LMD 7000)
    Accessoires :
    • caméra analogique Hitachi
    • équipements de fluorescence

Analyse spécifique par région et par type de cellule des changements pathologiques et moléculaires lors de troubles neurodégénératifs à l’aide d’un « Système de microdissection laser » haute résolution.

  • Alfonso REPRESA, INMED INSERM U901 MARSEILLE, 148 392 €.
    Microscope d'électrophysiologie équipé de fluorescence
    Ampli Multiclamp – informatique + logiciels

Troubles du développement cortical et épilepsie : analyse physiopathologique de l’épilepsie sur un modèle de rat génétiquement conçu à double cortex.

  • Jean-Antoine GIRAULT, Fer à Moulin INSERM/UP MC UMR-S 839 PARIS, 200 000 €. Microscope Confocal Olympus à immersion d'huile.

Analyse fonctionnelle des circuits neuronaux in vivo pour des études précliniques de maladies neuropsychiatriques.

  • Jean-Charles LAMBERT, UMR INSERM U744 LILLE, 119 000 €. Stockage de masse (disques durs) et informatique associée.

Compréhension de l’hétérogénéité génétique de la maladie d’Alzheimer via des analyses systématiques de très grands volume de données.

  • Didier LE BARS, CERMEP Imagerie du Vivant BRON, 199 000 €. Appareil de synthèse de méthane contenant l'isotope C11 puis tranformation en iodure de méthyle C11. Ces traceurs seront utilisés dans un PET (Positon Emission Tomography).

La tomographie par émission de positons (TEP) est une méthode d'imagerie médicale pratiquée par les spécialistes en Médecine nucléaire qui permet de mesurer en trois dimensions l'activité métabolique d'un organe grâce aux émissions produites par les positons (ou positrons) issus de la désintégration d'un produit radioactif injecté au préalable. (terminologie anglo-saxonne : « positron emission tomography » - PET ou PETscan-).

Soit un total de 866 392 €, qui ont été remis à Lyon le 31 mai 2010. Le reliquat de la collecte 2009 sera bien entendu affecté à l'appel d'offres de l'opération Espoir en tête suivante.

 


Travaux financés à la suite de l'avant-première Espoir en tête

du 25 novembre 2008.

 

Les 691 100 € correspondants ont été remis le 9 juin 2009 à Strasbourg.

 
1er : Dr Richard MILES : 200 000 €.

Le Dr Richard MILES dirige une équipe de l’INSERM à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière.

Son travail concerne essentiellement l’étude du cerveau et de ses dysfonctionnements au cours de l’épilepsie.

Le matériel acheté permettra d’équiper un microscope afin d’analyser des marqueurs de l’activité électrique des neurones sur des laps de temps extrêmement courts.

 

2e : Dr Christophe MULLE : 200 000 €.

Le Dr Christophe MULLE dirige une équipe de recherche du CNRS à l’Université de Bordeaux 2.

L’activité de ce laboratoire vise à comprendre la plasticité neuronale au cours du cerveau en développement, et dans des pathologies comme les troubles de l’apprentissage ou l’épilepsie.

Le matériel acheté est un microscope permettant d’analyser à très haute résolution le fonctionnement des neurones et leur morphologie. En particulier, ce microscope permet d’analyser les connections des neurones entres eux et la mise en place de leurs interactions. Où en est-il ? Interview dans "Synapses n° 3" de janvier 2012

 

3e : Dr Serge BIRMAN : 176 000 €.

Le Docteur Serge BIRMAN dirige une équipe de recherche du CNRS à l’École Supérieure de Physique-chimie de la ville de Paris.

La particularité du travail du docteur Serge BIRMAN est qu’il développe des modèles de maladies du système nerveux chez la mouche drosophile

Le matériel acheté est un microscope qui permet de visualiser chez la drosophile les neurotransmetteurs et l’altération des neurones in vivo dans des modèles de maladies neurodégénératives. Où en est-il ?

 

4e : Dr Dominique BAGNARD : 115 100 €.

Le Docteur Dominique BAGNARD travaille dans une unité de l’INSERM 682 à Strasbourg.

Son laboratoire s’intéresse en particulier à des cancers du système nerveux appelés les gliomes.

Le matériel acheté est un système permettant d’analyser la bioluminescence dans le cerveau des animaux. Celui-ci lui permettra ainsi de suivre l’effet de la manipulation de la ténascine et d’autres molécules à l’origine de l’augmentation du nombre de vaisseaux sanguins dans les gliomes. Où en est-il ?

Publication dans la revue "Oncogene" d'avril 2010 : lire.

Publication dans la revue "Cell adhesion & migration" d'avril 2010 : lire.

 

Plus de détails ici.

 

 


Les travaux de recherche financés en 2008,

grâce à la soirée du 22 janvier 2008.

 

736 970 , c'est le montant très exact de la dotation pour l'année 2008. La somme collectée via la vente de billets de cinéma (avant-premières de "La Jeune fille et les loups" le 22 janvier 2008) est venue financer le 25 septembre 2008 les travaux de recherches de quatre scientifiques : il s'agit d'équipements lourds de laboratoire.

 

Comme les années précédentes, les dosssiers ont été sélectionnés suite à un appel à projets spécifique, élaboré par la Fédération pour la Recherche sur le Cerveau pour le compte d'Espoir en tête des Rotariens français.

 

La liste des chercheurs lauréats a été entérinée fin juillet 2008 au vu du bilan final de la soirée :

 

Antoine Triller - Inserm Paris - 200 000 €. Automate de congélation rapide haute pression pour analyse d’échantillons biologiques en microscopie électronique. Explications détaillées  En cours

 

 
 
Si l'image ci-dessus ne s'affiche pas, cliquez ici.
 
 

Erwan Bezard - Université Bordeaux 2 - 191 000 €. Système d’enregistrement continu de signaux électro-encéphaliques, électro-oculographiques et électro-myographiques. Explications détaillées En cours

 

Film "Maladie de Parkinson, de la cellule à l'homme"

(CNRS Images, INSERM, Université de Bordeaux, Institut des maladies neurodégénératives, 2013)

 

Christophe Bernard -Inserm Marseille - 146 000 €. Système d’analyse électrophysiologique des neurones sous cage de Faraday équipé d’un microscope et d’une caméra à fluorescence. Voir détails

 

Stéphane Hunot - Cnrs Paris - 199 970 €. Plateforme robotisée évolutive pour tester l’effet d’agents neuroprotecteurs sur des cultures cellulaires. Voir détails

   


Travaux de recherche financés pour 619 724 €

à la suite de la soirée du 23 janvier 2007.

 

* Anne Baron Van Evercooren, Institut fédératif de recherches des neurosciences de La Pitié-Salpêtrière, 198 928 € : Un microscope très performant, équipé d’une large palette d’objectifs, pour étudier le comportement des cellules souches.

 

* Georg Haase, Institut de Neurobiologie de la Méditerranée, Marseille Luminy, 150 000 € : Un scanner à fluorescence infrarouge capable de détecter d’infimes quantités de protéines, en particulier dans le cadre des agrégats protéiques relatifs à la sclérose latérale amyotrophique.

 

* Geneviève Rougon, Institut de biologie du développement, Marseille Luminy, 120 796 € : Développement d'un centre de stockage et d’archivage de données informatiques de très grande capacité dans le cadre de recherches sur le système nerveux, la mort cellulaire et les dégénérescences neuronales ou musculaires.

 

* David Ogden, Laboratoire de physiologie cérébrale de l’Université Descartes-Paris V, 150 000 € : Développement de nouvelles méthodes photochimiques combinées à un microscope à deux photons dans le cadre de ses recherches sur le processus synaptique de transmission interneuronale.

 

Les 720 000 € recueillis à l'occasion du Centenaire du Rotary ont été attribués en 2005-2006 aux projets suivants :
 
* Professeur Yehezkel Ben-Ari de l’Institut de Neurobiologie de la Méditerranée – Marseille : 300 000 € : acquisition et la maintenance d’un microscope biphotonique pour déterminer les mécanismes de fonctionnement des réseaux de neurones, mise en service en mai 2006. Où en est-il ?
 
* Professeur Charles Duyckaerts de l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière - Paris : 300 000 € attribués en avril 2005. Création d’un réseau national de collecte de tissus neurologiques : il s’agit de constituer une banque de données (prélèvement et conservation) de tissus neurologiques qui pourront être étudiés par les équipes de recherche. Où en est-il ?
 
Soigner Alzheimer : la piste prometteuse d'une protéine. (Extrait) : Les nouveaux travaux réalisés grâce à la banque de cerveaux de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, confirment in fine l'hypothèse émise il y a deux ans et ouvrent la porte à un diagnostic précoce de la maladie et à un traitement. Lire.
 
* Professeur Emmanuel Bourinet de l’IGF - Institut de Génomique Fonctionnelle – Montpellier : 120 000 € attribués en avril 2006. Acquisition d’un robot « patch clamp » qui permettra l’étude des canaux ioniques qui président aux échanges intra et extracellulaires. Ce sont ces échanges qui régulent la création du courant électrique véhiculant l’information entre les neurones.
 
 
 
Dernière modification : 12/11/2014